Aller au contenu principal

Convaincre en entretien

Votre candidature a retenu l'attention du recruteur, il souhaite désormais vous rencontrer. La joie intense qui vous submerge fait immédiatement place à la panique. Redouté par de nombreux candidats, l'entretien ne doit cependant pas intimider.

Même si l'enjeu est de taille, vous pouvez le relever.

L’entretien est le seul moyen dont dispose le recruteur pour vous découvrir, analyser la façon dont vous vous exprimez, vous vous positionnez, vous prenez des décisions.

L'important est de rassurer le recruteur sur votre motivation, votre potentiel d'évolution et lui prouver qu'il a eu raison de vous convoquer.preparation entretien embauche

Pour y arriver, 3 principes clés à adopter.

 

1. Fuir l’improvisation

 qualite defaut, se presenter, questionsL'entretien va permettre au recruteur de vérifier l'adéquation de votre profil au poste proposé.

Pour mesurer votre compatibilité, il va vous poser des questions sur votre parcours, vos compétences, évaluer votre potentiel d'évolution, tester votre réactivité et votre adaptabilité.

Pour ne pas être pris au dépourvu, réfléchissez avant l'entretien aux arguments que vous souhaitez mettre en avant. Appuyez-vous sur des faits, des chiffres.

Rédigez un discours et entraînez-vous à le répéter.

Mieux armé en situation, vous donnerez l'image d'une personne posée, motivée et connaissant bien le besoin du recruteur.

Plus vous maîtriserez votre discours, plus vous serez détendu et, sans redouter les questions pièges, un dialogue peut alors s'instaurer.

Un entretien réussi est interactif où vous transformez ce rendez-vous en réunion pour valider une collaboration mutuelle.

 

2. Répondre aux questions

Parlez-moi de vous ? Citez vos 3 qualités, 3 défauts ? Pourquoi souhaitez-vous quitter votre emploi ? Pourquoi devrions-nous vous embaucher ? De quoi êtes-vous le plus fier ? Quel est votre rapport avec la hiérarchie ? 

Que ce soit sur l’entreprise, le poste, votre parcours, vos qualités ou vos motivations, préparez des éléments de réponse aux questions que le recruteur est susceptible de vous poser.

  • Un travail préalable de recherche et de documentation sur le marché, l'entreprise et son actualité permet d'avoir une connaissance précise de votre futur environnement, et savoir répondre au recruteur sans être décontenancé.
  • Prévoyez 1 à 3 questions issues de vos lectures pour valider vos interrogations. Le recruteur appréciera cet effort comme une marque de professionnalisme et de motivation. De votre côté, les réponses apportées viendront valider ou invalider votre envie de collaborer avec votre futur employeur.
  • Si le recruteur vous pose des questions, prenez le temps de la réflexion. N’hésitez pas à demander une explication lorsque vous ne comprenez pas. L'entretien doit être un échange et non un piège. 

 

3. Maîtriser le langage non verbal

Les 5 premières minutes de l'entretien sont décisives. Votre tenue, votre expression, votre façon de serrer la main du recruteur, vos premiers mots...le moindre détail compte.

Dès votre entrée, donnez au recruteur une image positive.

  • Votre tenue vestimentaire apporte des indications précieuses sur votre personnalité et l'image que vous souhaitez véhiculer. De nombreux recruteurs s'accordent à dire que l'entretien valide souvent leur première impression. Pour mettre tous les atouts de votre côté, il est important de montrer une apparence soignée.

Au cours de l'entrevue, gardez une neutralité.

  • Une intonation de voix posée, une gestuelle maîtrisée...permet d'obtenir plus facilement l'attention du recruteur et instaure dès le départ un climat de confiance.

Vous êtes: jeune diplômé, employé, cadre, manager, directeur, dirigeant

Congés


ATTENTION ! Exceptionnellement, toute commande passée à partir du 16/05/2019 ne pourra être traitée qu'à partir du 7/06/2019. La validation électronique de votre commande à compter du 16/05/2019 vaut acceptation pour un traitement au 7/06/2019. Merci pour votre compréhension